Bien plus qu’un café
Affichage pour les mal voyants

Famille - Spiritualité - 08.02.2017 - Marie-Claire Dufrêne

La Tchafouille, café social, ouvre ses portes tous les mardis après-midi, à Mousty. Bienvenue à tous !


La Chandeleur tombant un jeudi cette année, les Tchafouilleux ont dû patienter jusqu’au 7 février pour partager les crêpes annuelles. Mais quelles crêpes !

« Le café social ouvre ses portes tous les mardis, de 13 à 17h », explique Hélène Snoy, coordinatrice de La Tchafouille. « Tout le monde y est le bienvenu, pour bavarder autour d’un jus de fruits ou d’un café. On peut ne rester qu’une heure ou deux, ou tout l’après-midi, c’est libre et gratuit. Seules les boissons sont payantes (50 cents), et la carte de membre annuelle (5€) pour ceux qui souhaitent participer à l’ensemble des activités. »

Le projet est né en 2009, mais il vient d’être redynamisé : nouvelles affiches, cartes de visite, prospectus... Au départ, il se déroulait à la Maison Croix-Rouge de la rue de Franquenies, à Mousty. Depuis deux ans et demi, les rencontres ont lieu un peu plus haut, dans un local du bâtiment Alodjî, au n°2 de la place de l’Eglise. Encouragées par la clinique Saint-Pierre d’Ottignies, son initiative d’habitation protégée « La Courtille » et son centre de santé mentale « Entre-Mots » (Hélène Snoy y est assistante sociale).

« Les Tchafouilleux nous arrivent aussi via les CPAS d’Ottignies-Louvain-la-Neuve et de Court-Saint-Etienne, les plannings familiaux, les maisons médicales… ou par le bouche à oreille. Nous sommes 6, 12, quelquefois 20, ça varie. Chacun est accueilli, avec ses forces et ses difficultés. Pour beaucoup, c’est une façon de briser la solitude. »

C’est le cas de Marie-Claire Choffray. Originaire de Beauraing, elle a emménagé à Beaurieux pour se rapprocher de son fils, sans connaître personne d’autre dans la région. « La Tchafouille me donne une bonne raison de sortir de chez moi », dit-elle. « On joue, on parle… c’est sympathique. »

Cuisine, balades…

Brigitte Weber est infirmière à la clinique d’Ottignies et accompagne sa fille, participante fidèle du café social. C’est elle qui a cuisiné les crêpes (26 !) de la Chandeleur, le 7 février.

« On organise des tas d’activités : karaoké, ateliers culinaires, randonnées, concerts, jeux de société, ping-pong, auberge espagnole… On partage ses dernières lectures, on programme éventuellement une sortie… »

Le ciné-club - le 2e mardi du mois (début du film à 14h) - remporte toujours un grand succès.

« Ce n’est pas du bricolage », insiste Hélène Snoy. « On choisit les films ensemble, ils sont projetés avec du matériel de qualité, dans une véritable ambiance de cinéma. L’accès est gratuit. »

Les Tchafouilleux sont tenus au courant des spectacles, conférences, concerts… auxquels ils peuvent participer dans le cadre de l’Article 27 (1,25€ la place). Tous les deux mois, ils sont invités à donner leur avis sur le fonctionnement du café social, les initiatives qu’ils apprécient, celles qui pourraient être améliorées… La parole de tous est écoutée.

« C’est ainsi que nous avons décidé d’investir dans un projecteur, l’an dernier. Notre prochain achat pourrait bien être un baby-foot, pour donner encore plus l’impression de se trouver dans un café. »

La Tchafouille fonctionne avec un subside de la Ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, les dons sont les bienvenus.

Agenda

14 février : ciné-club "Ghost"
21 février : jeux de société
28 février : réunion "fonctionnement de La Tchafouille"»

7 mars : karaoké + goûter
14 mars : ciné-club "La mélodie du bonheur"
21 mars : jeux de société
28 mars : auberge espagnole spéciale "printemps"

4 avril : randonnée
11 avril : ciné-club "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu?"
18 avril : réunion "fonctionnement de La Tchafouille"
25 avril : ping-pong + goûter

Info : 0475 / 25 28 07, latchafouille@gmail.com
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer