Bottes et sacs poubelles
Affichage pour les mal voyants

Mon environnement - 15.04.2016 - Marie-Claire Dufrêne

Plusieurs de nos habitants participent au nettoyage des berges de la Dyle, les 15 et 16 avril, dans le cadre de l’opération «Be wapp» soutenue par la Région wallonne.


Ils sont une dizaine à avoir répondu à l’appel de la Ville, pour participer au nettoyage des berges de la Dyle, le 15 avril, à l’arrière du centre commercial du Douaire. Des jeunes de l’AMO La Chaloupe, dans le cadre de Solidarcité Ottignies, et des habitantes désireuses d’accomplir un acte citoyen.

« J’en ai marre des crasses ! », expliquait Maggy Lhost, du quartier du Stimont. « Partout où on passe, dès qu’il y a un petit espace vert, il y a des déchets ! J’ai pris l’habitude de contacter le service Travaux-Environnement quand je constate des décharges sauvages. »

Sur le pont de la Dyle, elle a fait la connaissance de Christelle Genet, du quartier du Tiernat. « Je ne travaille plus depuis deux semaines, je trouvais chouette de participer à une journée comme celle-ci. Je vais chercher mes filles à pied à l’école de La Croix. Hier j’ai emporté un sac poubelles et des gants, pour ramasser les détritus sur mon passage. Un sac plein ! Et il y a encore de quoi faire ! Si tout le monde s’y mettait, ça irait plus vite ! »

L’ancienne échevine de l’Environnement Cécile Lecharlier était là aussi : « J’y croyais avant de devenir échevine, j’y croyais pendant que j’étais échevine… et j’y crois toujours après ! Je souhaite continuer à m’impliquer pour ces questions qui me préoccupent. C’est important aussi de soutenir les jeunes qui participent au nettoyage. »

Les courageux nettoyeurs ont entendu les recommandations de l’éco-conseillère Dorothée Hébrant : « Allez le plus bas possible, mais restez sur les berges, car le courant est rapide. La qualité de l’eau est moyenne mais tend à s’améliorer : il ne faut pas la boire, mais si vous en avez sur les bras, ce n’est pas dramatique ! »

L’animateur du Contrat de Rivière Dyle Gette (CRDG) Ludovic Petre leur a détaillé, illustrations à l’appui, les poissons qu’on peut trouver dans la Dyle : l’épinoche, le chabot, la truite fario au bois de Lauzelle... « Au niveau des oiseaux, le martin-pêcheur est en train de recoloniser l’espace. On voit aussi passer le cormoran. » Il leur a également parlé du castor, observé à Limelette et au bois de Lauzelle.

L’échevine de l’Environnement en poste, Julie Chantry, est venue encourager les troupes et les assurer de sa présence, le 16 avril. Une quinzaine d’habitants se sont inscrits au nettoyage programmé le samedi à Mousty, Ottignies et Limelette.

« Ils pourront effectuer la descente de la Dyle en kayak gratuitement, le 23 avril », annonce l’éco-conseillère. « Les cinq descentes organisées en collaboration avec la Ville de Wavre affichent complet, nous ne prenons plus d’inscriptions. »
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer