Des pistes aux normes
Affichage pour les mal voyants

Sports - Culture - Loisirs - 25.10.2016 - Marie-Claire Dufrêne

Le Royal Pétanque Club Ottignies s’est installé dans un nouveau bâtiment, au sein du Pôle sportif Baudouin 1er (le long du boulevard Baudouin 1er, à Louvain-la-Neuve). Il était inauguré le 15 octobre, en présence des autorités communales et provinciales.


Le club de pétanque - une petite centaine de membres, âgés de 16 à plus de 80 ans - a quitté la Ferme du Douaire pour une magnifique infrastructure, sur les hauteurs de Louvain-la-Neuve.

« Les pistes de la Ferme du Douaire n’étant pas homologuées par la Fédération pour les matchs de l’équipe première, le club se devait de trouver une autre installation », a rappelé l’échevin des Sports Benoît Jacob, à l’occasion de l’inauguration du nouveau bâtiment, le 15 octobre. « La Ville a proposé de mettre à disposition cette surface d’environ 450m², pouvant accueillir 26 terrains extérieurs et 12 terrains intérieurs (de 12m de long et 2m de large), ainsi qu’un club-house. »

L’atelier d'architecture François Delvaux de Louvain-la-Neuve a imaginé un bâtiment en plaques métalliques, qui comporte, outre les pistes, un vestiaire, des sanitaires accessibles aussi aux personnes à mobilité réduite, une cafétéria...

Les travaux ont débuté le 4 août 2015, par l’entreprise Louwet, la réception provisoire a été réalisée le 27 janvier 2016. Ils ont coûté un peu moins de 400.000€, subsidiés à 75% par la Région et 25% par la Province.

L’échevin des Sports a félicité les membres du club qui ont retroussé leurs manches pour aménager la cuisine, le bar et la mezzanine. Ceci pour ne pas dépasser le budget.

L’échevine en charge des Bâtiments Annie Galban a expliqué comment le service Travaux avait opté pour des aérothermes au gaz, pour chauffer rapidement ce grand volume de 4,50m de haut.

« Depuis l’été, plusieurs des pistes extérieures étaient souvent inondées. Notre service Travaux vient de placer un drain et a réalisé quelques forages, afin d’évacuer l’eau à travers la couche de dolomie stabilisée. Le cochonnet ne devrait plus flotter, on pourra tirer ou pointer sans problème », a rassuré l’échevine.
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer