Mis à l’honneur
Affichage pour les mal voyants

Hotel de Ville - Vie politique - 23.01.2018 - Marie-Claire Dufrêne

Pomme et Jacques Benthuys.


A l’occasion de la soirée des vœux aux corps constitués, le 19 janvier au Centre culturel d’Ottignies, les échevins et le président du CPAS ont mis à l’honneur des habitants/associations de notre commune qui se sont distingué(e)s depuis plusieurs années dans différents domaines. Parmi eux, Pomme et Jacques Benthuys.

Ils fêteront leurs 50 ans de mariage l’an prochain. Pomme et Jacques Benthuys habitent la rue de la Chapelle (Ottignies) depuis 1976, dans la maison des grands-parents de Jacques.

Très impliqués dans leur quartier, ils y font partie du collectif Syrimont (mis à l’honneur en janvier 2017), qui vient en aide à deux familles de réfugiés syriens installées dans notre ville. Jacques a joué le rôle d’intermédiaire entre les habitants et le CPAS, au moment de la constitution du collectif. Depuis lors, ils encouragent cette initiative en lui apportant leur soutien financier ainsi que des aides ponctuelles : administratives, pour un transport, un déménagement…

Pomme est aussi bénévole pour l’Opération 11.11.11, depuis plus de 35 ans. Simple vendeuse au départ, elle en est devenue la coordinatrice locale, chargée de motiver une équipe de quelque 80 personnes. Il faut les contacter (dès le mois d’octobre), demander les autorisations aux grandes surfaces, monter les stands, veiller à ce qu’il y ait assez de produits, déposer le résultat des ventes à la banque, faire la comptabilité, organiser le souper annuel… Solliciter les écoles, car le volet « sensibilisation » est au moins aussi important que la vente. Grâce à une vigilance de tous les instants, l’Opération rapporte près de 16.000€, dans notre ville.

Professeure de maths, elle a apporté son aide aux adolescents qui fréquentaient l’école de devoirs du Bauloy, pendant quatre ans. Elle est présidente de la consultation des nourrissons de Mousty, depuis 11 ans. Une fois par mois, elle y accueille les familles et pèse les bébés, une tâche qu’elle adore. Mais la fonction de présidente implique aussi de gérer l’équipe, trouver des médecins, acheter du matériel pédiatrique et des jouets, procéder au paiement du loyer, des charges, des prestations…

Avec Jacques, ils forment un duo inséparable et complice. Ils ont chacun leurs activités mais se retrouvent au CA de la maison de la Laïcité Hypathia d’Ottignies, pour y décider notamment du programme d’activités. Jacques y a proposé la création d’un club photo, qui regroupe des photographes débutants et d’autres confirmés.

24 ans à l’exécutif communal

Jacques a formé de nombreux étudiants en électro-technique, à l’Institut Supérieur Industriel de Bruxelles (ISIB). Il a pris sa retraite politique fin décembre 2016, après 24 ans à l’exécutif communal (bourgmestre d’août à décembre 1994, échevin de 1989 à 2012 : Enseignement, Culture, Droits de l’Homme, Nord-Sud, Energie, Participation, Bâtiments…) et 35 ans de mandat en tant que conseiller communal.

« J’ai toujours considéré que l’école était un moyen pour ramener l’égalité des chances dans la vie. C’est l’attribution à laquelle je tenais le plus », dit-il. « J’ai eu la chance de pouvoir créer l’école primaire de Lauzelle en pédagogie nouvelle et d’initier une école secondaire en pédagogie nouvelle (l’antenne de l’athénée ARO) à Lauzelle également. Il a fallu batailler pour obtenir les moyens de la part des gouvernements, le Brabant wallon étant considéré comme une province riche. »

L’ancien échevin de la Culture se souvient de ses 15 années de présidence de l’académie intercommunale de musique, de danse et des arts de la parole, de ses 18 années de présidence du Centre Culturel du Brabant Wallon (CCBW), de la création de notre Centre culturel, du Prix Renaissance de la Nouvelle, de la Biennale d’art contemporain…

Il faut aussi rappeler qu’il fut le premier échevin des Droits de l’Homme de Belgique et qu’en tant qu’échevin des Bâtiments, il a œuvré à la construction de l’antenne communale à Louvain-la-Neuve, de la salle des mariages à l’arrière de l’hôtel de ville d’Ottignies, à la construction d’un bâtiment pour le service Travaux au Blanc-Ry, à la rénovation de la Ferme du Douaire et de la Ferme du Biéreau…

Jacques est toujours le président des Amis de la morale laïque et de la SPABS (Société Publique d'Administration des Bâtiments Scolaires) du Brabant wallon, administrateur du Conseil de l’Enseignement (le pouvoir organisateur de l’enseignement communal francophone) et membre de la Commission des transports scolaires du Brabant wallon.
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer