Toute l’info sur une seule application
Affichage pour les mal voyants

Services communaux - 11.07.2018 - Marie-Claire Dufrêne

Nos habitants sont invités à télécharger l’application « Wallonie en poche » pour connaître les horaires des bus et des trains, les événements locaux, les jours de collecte des déchets… Un service taillé sur mesure et gratuit pour notre Ville, dans le cadre du «Smart City Live Lab».


Notre Ville a pour ambition de devenir de plus en plus « intelligente ». Pour augmenter la qualité de vie des habitants et favoriser un développement durable par une utilisation réfléchie des techniques de l’information et de la communication.

Dans ce but, elle a conclu un accord de collaboration avec Proximus, en vue de mettre en œuvre un laboratoire urbain « Smart City Live Lab ». Il permettra d’évaluer le potentiel des solutions « Smart City » (les possibilités offertes par l’internet des objets et l’analyse des données) dans différents domaines tels que la sécurité et la prévention, la mobilité et la gestion énergétique, l’efficacité administrative et le tourisme (lire le Bulletin communal n°213 de juin/juillet 2018).

Wallonie en poche

Une des premières initiatives de ce laboratoire est l’adoption de l’application mobile « Wallonie en poche » qui pourra être utilisée sous une déclinaison spécifique « Ottignies-Louvain-la-Neuve en poche ».

« Il existe des tas d’applications et de sites webs mis à la disposition des citoyens. Rien que pour la mobilité, des applications pour les utilisateurs des bus, du train, pour le covoiturage, les parkings… c’est un peu l’embouteillage », regrette Pierre Labalue, de LetsGoCity, startup liégeoise qui a développé l’application « Wallonie en poche » en partenariat avec la Région wallonne. « Finalement, les citoyens n’en utilisent que dix au quotidien. Nous souhaitons être la onzième, qui centralisera tous les services dont l’utilisateur a besoin: les horaires des bus et des trains, les événements locaux, les jours de collecte des déchets, les points de recyclage (bulles à verre et à vêtements), les fermetures de voiries… ».

En téléchargeant (scanner le QR Code) l’application « Wallonie en poche », déjà disponible pour tous les citoyens wallons, l’habitant d’Ottignies-Louvain-la-Neuve bénéficiera d’un environnement taillé sur mesure, aux couleurs de la commune (ainsi, il pourra bientôt se renseigner sur les commerces qui acceptent la monnaie locale Le Talent et les lieux où se la procurer). Il décidera lui-même des communautés auxquelles il souhaite s’abonner (Ville, Université, SNCB, bibliothèque, commerces…) pour en obtenir les alertes.

« « Wallonie en poche » va remplacer la vieille application « OLLN Culture » que la Ville peinait à mettre à jour », se réjouit l’échevin David da Câmara Gomes, en charge de l’Informatique. « Il n’y aura plus de double encodage: les informations seront reprises directement sur le site de la Ville, lequel sera modernisé. »

L’application évoluera constamment, en fonction du comportement des utilisateurs. La Ville disposera de statistiques à ce sujet, qui lui permettront d’améliorer le service.

Sonomètres et autres capteurs

Notre Ville bénéficie gratuitement de cet environnement personnalisé « Ottignies-Louvain-la-Neuve en poche », LetsGoCity étant partenaire du « Smart City Live Lab ». Les thématiques du Lab (sécurité/prévention, mobilité/gestion énergétique, efficacité administrative/tourisme) seront ajoutées aux services de base proposés par l’application.

« Grâce à l’analyse des données, on peut imaginer qu’il sera possible de prévenir l’utilisateur de l’ampleur des files éventuelles aux guichets », annonce David da Câmara Gomes.

Le Lab en est au stade des installations de capteurs. Le 11 juillet, Proximus allait placer un sonomètre dans la rue Ernest Berthet (où un commerce de nuit semble générer du bruit, au vu des plaintes qui parviennent à la police) ainsi que deux capteurs dans les tableaux électriques de la Ville. Des sonomètres seront aussi placés dans la rue de la Sarriette et la rue des Blancs Chevaux.

« Il faudra quelques semaines pour tester la technique et s’assurer que les données collectées sont fiables », explique Alexandre Lozano, spécialiste de l’internet des objets chez Proximus. « Après quoi, il faudra étudier comment les faire remonter à la police, pour ce qui concerne le tapage, afin que les patrouilles puissent réagir rapidement. »

La Ville communiquera cet automne au travers d’un toutes-boîtes, pour inviter ses habitants à télécharger l’application « Wallonie en poche ». Ils peuvent néanmoins le faire dès à present!
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer