100 ans à Lauzelle
Affichage pour les mal voyants

Seniors - 29.08.2019 - Marie-Claire Dufrêne

Les représentants du Collège communal ont rendu visite à Elvire (dite Hélène) Mawet-Bolle, le 28 août à la Résidence de Lauzelle (Louvain-la-Neuve). Elle aura 100 ans le 2 septembre.


« Maman est toujours contente. Elle prend la vie comme elle vient. Elle est très philosophe. »

La Néolouvaniste Dominique Bolle constate que cette bonne humeur a certainement aidé sa maman à atteindre le cap des 100 ans. « Elle a aussi mangé sainement toute sa vie, les légumes du jardin que mon papa cultivait avec amour. Il travaillait à la SNCB, le jardin était son défouloir. A l’exception de quelques séjours chez une cousine au Plan-de-la-Tour en Provence, ils ne sont pas souvent partis en vacances. Il fallait s’occuper du jardin et des légumes ! Maman cuisinait très bien. »

Noëlle Bolle, l’autre fille de la centenaire, kiné à Louvain-la-Neuve, complète : « Maman, c’est la mémoire de la famille. »

Une grande famille : 26 cousins et cousines, 5 petits-enfants et 9 arrière-petits-enfants. Les jumeaux de l’année étaient d’ailleurs présents à la fête organisée à l’intention de la centenaire, le 28 août, pour figurer sur la photo-souvenir : 4 générations !

A Louvain-la-Neuve depuis 2006

Née à On, Hélène Bolle a vécu presque l’entièreté de sa vie à Jemelle. Elle a rejoint Louvain-la-Neuve au décès de son mari, en 2006, pour se rapprocher de ses filles. Elle a vécu seule en appartement jusqu’à l’âge de 96 ans, à Lauzelle, avant d’emménager dans la séniorerie voisine.

« Sa famille était originaire de Nassogne. C’est une bonne Ardennaise. Elle a la tête dure, n’a jamais mal. »

Dominique Bolle explique comment sa maman a rencontré son futur mari en juillet 1944, à l'arrêt de bus sur la place communale de Nassogne. Il s’est avancé vers elle pour lui donner des nouvelles de son frère prisonnier dans un camp. Ils ont eu le coup de foudre.

« Ils se sont mariés en 1947, un an après le décès de ma grand-mère. Mon grand-père a vécu avec nous. »

Hélène Bolle a fait des études de coupe-couture à Dinant. Elle a cousu pour toute la famille, notamment à l’aide de sa machine Singer à pédale (ses filles se souviennent avoir toujours été habillées haute-couture). Elle avait son permis de conduire mais ne se déplaçait qu’à vélo.

« Mes parents ont démarré le mouvement guide à Jemelle, avec nous. Ils faisaient partie des Equipes Notre-Dame. Maman s’est aussi occupée de Vie Féminine. Elle a longtemps écouté des audio-livres. Aujourd’hui, son passe-temps favori est la consultation des albums-photos. »

Belle-mère d’un ancien conseiller

En déposant les orchidées offertes par la Ville aux pieds de la centenaire, l’échevine de l’Etat Civil Annie Galban lui a confié comment elle avait côtoyé son beau-fils, Jacky Reginster, pendant toute une mandature.

« Je connais bien la qualité de la Résidence de Lauzelle, où ma maman et ma grand-mère maternelle ont fait chacune un court séjour », a-t-elle déclaré.

Pour la bourgmestre Julie Chantry, il s’agissait d’une première visite à la résidence. Elle espère avoir l’occasion d’y saluer de nombreux centenaires, tout au long de son mandat.
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer