La passerelle en service !
Affichage pour les mal voyants

Se déplacer - 20.03.2019 - Marie-Claire Dufrêne

La nouvelle passerelle piétonne de la gare d’Ottignies a été inaugurée par le ministre de la Mobilité François Bellot et la bourgmestre Julie Chantry, le 20 mars.


Quelque 72m de long et 2m de large, couverte et dotée de trois ascenseurs : la nouvelle passerelle de la gare d’Ottignies va nettement améliorer l’accessibilité des quais et du parking des Villas. Elle recrée un lien direct entre le parvis de la gare/la gare des bus et les quartiers situés en surplomb.

« Nous recevions d’innombrables doléances de la part de personnes à mobilité réduite, parents avec poussettes, voyageurs chargés de valises… » a remarqué la bourgmestre Julie Chantry à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle passerelle, le 20 mars. « Cette passerelle vient corriger ce qui était indigne d’une gare du 21 siècle, la première gare de Wallonie en terme de trafic voyageur (NDLR : 22.000 usagers quotidiens, les jours de semaine). »

Notre Ville – qui a obtenu pour la troisième fois le label Handicity en 2018, pour son accueil des personnes à mobilité réduite – ne peut que se réjouir de la mise en service de ce nouvel ouvrage, qui facilitera l’accès à la clinique, à l’athénée… d’autant qu’il est prolongé - côté parking - par une rampe pour les PMR et un escalier en béton.

Jusqu’à aujourd’hui, l’accès aux quais se faisait principalement par le couloir sous voies accessible depuis le bâtiment de la gare, une minorité de voyageurs utilisant la passerelle située à l’extrémité des quais côté Bruxelles.

Réaménagement complet de la gare pour 2029

Le ministre de la Mobilité François Bellot a évoqué un investissement de 2,8 millions d’euros, réparti entre Infrabel (en charge du gros oeuvre) et la SNCB (en charge des finitions et des aménagements pour les voyageurs).

« Ce chantier entamé il y a un an, réalisé par l’entreprise Wanty, marque le point de départ d’un programme ambitieux de travaux qui vont se dérouler ici pendant une dizaine d’années », a annoncé le ministre. « On va tout refaire : le « grill » des voies, les quais, les auvents, les parkings… et la gare. »

François Bellot a fait part du projet d’augmenter la vitesse des trains de 120 à 160 km/h sur la ligne 161 Bruxelles Luxembourg, de manière à proposer la liaison en 2h05 plutôt que 3h05 actuellement. Il a aussi parlé d’une liaison Leuven-aéroport de Charleroi sans rupture de charge à Ottignies, quand la liaison Fleurus-aéroport sera finalisée.

S’agissant du RER, les travaux ont débuté entre Ottignies et la bifurcation vers Louvain-la-Neuve (2km) et devraient être terminés en décembre 2023. Le « tout à quatre voies » peut raisonnablement être envisagé pour 2025-2026. A ce moment, les navetteurs pourront profiter du passage d’un train vers Bruxelles tous les quart d’heure.

Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer